C'est en clôture de la 5ème édition des Rencontres Automne Photographique en Champsaur, le 01 octobre 2017, que Brigitte Lebioda, présidente de l'association Regards Alpins, a dévoilé le nom de la personnalité qui a été choisi pour le dialogue photographique 2018.

Automne photographique en Champsaur - Dialogue avec Alexandra David Neel

Il s'agit d'Alexandra David Neel, écrivain, orientaliste, voyageuse, féministe, libertaire, née en 1868, décédée en 1969.

La manifestation bénéficie dès maintenant du soutien de l'association Alexandra David-Néel et de Jacqueline Ursch, Conservateur général du patrimoine honoraire et Présidente de l'association Alexandra David-Néel.

L'appel à participation en direction des artistes sera très prochainement disponible sur ce site. Vous pouvez dès maintenant commencer à activer vos neurones et préparer votre matériel !




Alexandra David-Néel


  • 1868-1969
  • Ecrivain, orientaliste, voyageuse, féministe, libertaire
  • Louise, Eugénie, Alexandrine, Marie DAVID est née à St Mandé près de Paris le 24 octobre 1868.


Son père, Louis Pierre David, instituteur, est un intellectuel, franc-maçon, républicain, idéaliste; il s'opppose au Coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte en 1851et, expulsé de France par jugement, il s'exile en Belgique où il épouse Alexandrine Borghmans.

Enfant, Alexandra se passionne pour les voyages évoqués dans les livres de Jules Verne et plus tard elle rêve de l'Asie au Musée Guimet.

Lors des revers de fortune de sa famille, souhaitant rester indépendante, elle commence une carrière artistique comme cantatrice.

Un contrat l'amène en août 19OO à Tunis où Ie hasard Ia met en relation avec Philippe Néel qui deviendra son mari en 1904.

Ses premières années d'épouse la désespèrent et lorsque Philippe lui propose de voyager, elle part en 1911.

Après un intermède en France de 1925 à 1937, où eIIe multiplie les conférences en Europe et publie de nombreux Iivres, elle repart avec son flls adoptif, Ie lama Aphur Yongden, pour un périple en Chine.

De retour en France en 1946, elle demeure à Digne jusqu'à sa mort le 8 septembre 1969.

Considérée comme l'une des plus grandes exploratrices du XX" siècle, féministe, orientaliste, philosophe, franc-maçonne, Alexandra est Ia première femme occidentale à entrer en 1924 à Lhassa, alors interdite aux étrangers.

EIle est l'auteur de nombreux ouvrages sur le bouddhisme, de récits de voyages en Chine, en Inde et surtout au Tibet, de romans tibétains et d'une volumineuse correspondance.

En savoir plus :